Musique

Polaroïd – 232K (critique)

8 décembre 2015

Hier sortait après une année d’attente, le premier album des copains de 232K. Ce jeune groupe de hiphop qui nous avait déjà régalés avec leur premier EP Bande à part.

12195823_790180494424576_8200205293210109054_n

Ce premier album on l’attendait, je l’attendais, car quand on connait un peu les loustiques, au premier abord on n’imagine pas qu’ils rapent. Et pourtant, Antho et Boig ont beaucoup de talent et des flows bien maitrisés qui raviront ceux qui comme moi, son un peu nostalgiques de la belle époque du hiphop français aves les premiers albums de NTM ou MC Solaar.

Avec Polaroïd, les 2 compères nous offre un album très personnel, très travaillé et ça s’entend tout de suite avec les instrus et les samples qui fonctionnent à la perfection (notamment avec Lonely People qui pourrait parfaitement passer à la radio tellement le morceau est parfait). On sent le gros travail sur la prod mais aussi au niveau du flow que j’ai trouvé encore plus maitrisé pour Boig mais aussi pour Antho qui a franchit un cap avec des flows bien calés et rapides.

12112390_789801731129119_6489769143535911470_n

Après Bande à Part, le groupe avait sortit un single en prévision de l’album, malheureusement le morceau n’était pas satisfaisant ni pour les fans ni pour le groupe. Ils ont donc décidé de tout effacer (y compris les autres morceaux en cours) et de repartir à zéro. C’était un choix judicieux puisque ce premier album est vraiment dans une suite logique de Bande à part, que ce soit dans l’ambiance ou bien dans l’écriture. J’ai tout de suite senti au bout de 2 morceaux qu’ils avaient bien fait le taf et que c’était un album de qualité. Il tourne logiquement en boucle depuis 2 jours et c’est un vrai régal.

12109963_782454671863825_7699917522050627215_o

Album personnel comme je le disais, teinté d’émotion, d’humour, où l’on se laisse porter au fil des 15 morceaux, découvrant leurs parcours de vie et leur univers sur des rythmes et des flows parfois d’un calme absolu et parfois super punchy. Mention spécial pour les morceau We Are The Many et Amours Contrariés.

Certains vont se dire que puisque ce sont des copains, c’est normal de dire que l’album est réussi alors que pas du tout. Je l’écris parce que c’est un réal coup de coeur et ils le savent, que si je n’avais pas apprécié l’album je le leur aurai dit. Ça fait d’autant plus plaisir de voir des potes sortir un disque aussi abouti alors que ce n’est pas leur taf.

10435069_588956837880277_1831078232948875173_n

Je suis pour le coup très fier d’avoir participé au financement participatif pour cet album et j’ai hâte de recevoir le coffret avec l’album physique ainsi que le premier EP.

Vous pouvez dès maintenant retrouver Polaroïd sur Spotify mais le mieux reste encore de le choper sur iTunes ou de commander vos exemplaires via leur site car c’est important de soutenir les groupes ! Surtout que là, tout est fait maison et c’est de qualitay. N’oubliez pas également, Bande à part, leur premier EP, qui casse le rap game.

Polaroïd, le premier clip de leur premier album éponyme :

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply