Culture Musique Nantes

Hellfest 2017 en photos et vidéo

8 octobre 2017

J’aurai mis du temps mais ça y est, mon report photo et vidéo du Hellfest est enfin là… Depuis le mois de juin, entre énormément de taf plus le mariage à préparer, il m’était difficile de trouver du temps pour trier près de 5000 photos et de les traiter plus les rushs vidéo… Mais voilà, aujourd’hui c’est plus simple et c’est cool de se replonger dans cette dernière et belle édition du Hellfest.

Cette année je retiens surtout le concert de Frank Carter and the Rattlesnakes, que j’avais déjà pu voir à plusieurs reprises et qui reste une putain de claque… Cette année j’ai eu la chance d’avoir une accréditation photo, ce qui m’a permis de trainer dans la plupart des pits photos et de prendre beaaaaaaucoup de photos de Frank Carter (et d’autres également). Ce mec balance une telle énergie et générosité sur scène que c’est un énorme kiffe à chaque fois.

J’ai enfin pu voir Rob Zombie et je n’ai pas été déçu. En plus, de pouvoir le voir de très très près depuis le pit photo était vraiment jouissif. Tout comme Deep Purple que je voyais pour la seconde fois au Hellfest mais de très près cette fois ci, impossible de me lasser de ces monstres de l’histoire du rock.

J’avais aussi hâte de revoir Skindred, ce groupe au chanteur charismatique et qui donne une banane à tout le monde avec son énergie débordante et son humour sur scène. Concert au top une fois de plus.

J’ai passé pas mal de temps à côté des platines de mon pote Mike Rock, le DJ du Hellfest, que j’ai eu la chance de retrouver quelque mois plus tard pour nous ambiancer à notre mariage.

Cool aussi de voir toutes les générations kiffer pendant le concert de Trust, qui visiblement, a aussi beaucoup apprécié de jouer devant autant de monde.

La Warzone a mangée pas mal de poussière cette année avec Frank Carter mais aussi avec Rancid que je voyais aussi pour la deuxième fois. C’est toujours aussi efficace et ça fait remonte plein de souvenirs.

Je n’ai quasiment aucune photos de Prophets of Rage car je n’avais pas accès au pit photo pour ce groupe, ce qui ne m’a pas empêcher de m’éclater en les matant de loin avec un show toujours aussi efficace,puissant et humaniste.

Mon autre gros souvenir de cette édition fut le concert de clôture du festival avec Linkin Park. Je ne les avais quasiment pas vus au Download festival car j’avais préféré voir Carpenter Brut (et je ne regrette pas), je me suis donc dit que je me rattraperai au Hellfest. Le concert ne restera pas mémorable pour leur prestation malheureusement (avis personnel mais qui me semblait partagé avec énormément de monde vu le peu de monde présent et les huées entendues) mais il le restera car ce fut une des toutes dernières fois que l’on voyait Chester avant qu’il se donne la mort un mois plus tard…

Personnellement j’ai passé une fois de plus une excellente édition au Hellfest et grâce à mon accréditation photo, j’ai pu profiter complètement différemment du festival et c’était juste parfait. Une expérience incroyable qui m’a un peu stressée car quand on est pas professionnel et qu’on se retrouve dans la pit à côtés de photographes qui ont beaucoup d’expérience, il m’aura fallut jouer des coudes pour m’imposer et capturer de beaux moments. J’espère que ces photos et vidéo vous plairont, perso ce sont celles dont je suis le plus fier.

Un grand merci au Hellfest et à Roger pour les accréditation et l’expérience unique que j’ai vécu, j’espère pouvoir la renouveler l’année prochaine !

See you in Hell !

                                             

                                             


                   

                                                             

                                                                   

                                                     

                                                                          

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply