Culture Musique Nantes

Hellfest 2015 : Retour sur l’enfer le plus sympa de France

24 juin 2015

Le week end passé, c’était sans doute l’évènement que j’attendais le plus cette année, le Hellfest 10 ème édition. Déjà 10 ans que le festival de musique métal fait headbanger les foules et après ma première fois à Clisson l’année dernière, je ne pouvais pas louper ce 10 ème anniversaire à la programmation complètement dingue.

Crème solaire, casquette, batteries externes pour l’iPhone, application Hellfest avec rappel des concerts prévus activée, mon sac à dos et moi même étions prêts pour les 3 jours les plus intenses et les plus crevants de l’année.

IMG_3174

Vendredi 19 juin, 15h, arrivée sur le site du Hellfest et récupération de nos pass 3 jours avec Marine, nous rejoignons nos potes qui avaient déjà les leurs au HellCity Square, synchronisation des bracelets façon Parker Lewis et nous nous dirigeons vers la majestueuse cathédrale dressée devant nous. Après le contrôle des bracelets et une petite fouille, ça y est, on y est enfin et on se dit que ça fait déjà du bien d’être là.

IMG_2867

Première chose que j’aperçois, le skate park qui contrairement à l’année dernière, est en plein milieu du festival et non plus en VIP/PRESSE. Une bonne chose, les festivaliers ont ainsi pu profiter notamment de la team Antiz skateboards ( Sam Partaix, Rémy Taveira, Hugo Liard entre autres) qui a littéralement déchiré le park aux airs de cage sortie tout droit d’un match de catch, le tout sur du gros son.

IMG_3176

IMG_3175

IMG_3180

Direction immédiate vers la Bank afin de remplir nos cartes Cashless, la grande nouveauté de cette 10 ème édition. Terminés les tokens, ces jetons qui permettaient de payer les boisson. On gagne du temps, on ne perd pas ses jetons, pas d’erreurs de caisse ou de rendu de monnaie. Arrêt au stand pour acheter nos premiers pichets de bière du week end, car un bon festival est un festival qui tourne à la bière. Pour finir, direction ensuite le stand du Merch pour un petit plaisir avec l’achat d’un tee shirt officiel du Hellfest 10 ème anniversaire sur fond de Godsmack et Billy Idol sur les Main Stages.

Nous sommes équipés, bien installés devant les scènes principales et fins prêts pour notre premier rendez-vous musical du week end avec Motörhead. Malheureusement, on attaque nos premières attentes musicales avec une déception. On m’a toujours dit que Motörhead était un groupe à voir absolument en live, évidemment voir Lemmy le leader bassiste de groupe fait quelque chose, mais le pauvre n’était pas du tout à la hauteur. Peu d’énergie, on avait parfois l’impression que son corps était là mais pas son esprit. Grosse claque quand on l’a vu prendre sa bouteille de San Pellegrino la main toute tremblotante…. Il n’aurait pas du arrêter le whisky je pense.

IMG_3177

Posés ensuite pour Lamb of God avec une pause bouffe pour ensuite enchainer sur l’immortel Alice Cooper et son show ahurissant. Impossible de ne pas penser à Wayne’s World.

Direction The Valley pour Mastodon que mon beau père qui nous accompagnait voulait absolument voir, ce qui a permis de patienter pour ensuite s’installer pour Judas Priest. Je connaissais peu leur répertoire mais putain ça fait du bien de voir des anciens qui ont la pêche et jouer pendant 1h30.

IMG_3178

Vient ensuite notre dernier concert de la soirée et pas des moindres puisque c’est Slipknot. Le groupe masqué que je rêvais de voir depuis le lycée… et autant dire que je n’ai pas été déçu. Un show assez impressionnant, tout en puissance, avec un groupe qui se donne à 300% et un Corey Taylor Magistral. On en est qu’au premier jour de festival mais je peux déjà vous dire que c’est pour moi mon TOP 1 de ce Hellfest.

IMG_3181

IMG_3182

IMG_3183

Après cette première journée éreintante et une loooooongue nuit de sommeil, de retour sur le festival et direction la Warzone. Pichet de bière en main, nous sommes prêts pour Rise of the Northstar, le groupe français de métal/punk hardcore. On nous avait conseillé de les voir et je ne regrette pas du tout, belle découverte et je pense que je vais écouter leurs albums pour encore mieux découvrir leur univers.

Ce samedi il faisait TRÈS chaud, donc on a décidé de se poser à l’ombre, à la bordure de la forêt du Kingdom of muscadet pour suivre L7, Slash et Killing Joke. Après avoir rechargé les batteries avec du bon son et de la fraicheur (ombre et pichet de bière), direction le Main Stage 1 pour les barbus et Texans de ZZ TOP, le groupe de rock mythique au notes bluesy. Sans avoir un show extraordinaire, le concert était vraiment sympa et remplit de tubes comme La Grange ou Gimme All Your Lovin’.

IMG_3184

IMG_3185

IMG_3186

Ensuite, décalage sur le Main Stage 2 pour voir Faith No More, le légendaire groupe de fusion, car il est difficile de leur approprier un style musical tant ils mélangent les genres. Je dois avouer que je ne connaissais que 2 chansons et encore, je ne savais même pas que c’était d’eux. Je ne sais pas comment j’ai pu passer à côté de ce groupe pendant de si longues années. C’était en tout cas génial de les découvrir sur scène et je pense que je vais rattraper mon retard avec leur discographie.

Puis arrive ma deuxième claque de ce Hellfest avec les allemands de Scorpions. En pleine tournée d’adieu, ils nous ont offert un show (kitch) de 1h30 assez impressionnant techniquement. Un groupe qui a de la bouteille avec 50 ans de carrière derrière lui ça se sent tout de suite. Enchainant les tubes de The Zoo à Rock You Like An Hurricane en passant par les mythiques Wind of Change et Still Living you (moment d’émotion garanti).

Ensuite le Hellfest nous a offert un moment magique avec les chiffres du Hellfest sur les écrans géants (j’ai surtout retenu le million de litres de bières passées sur les 10 ans du festival) ainsi qu’une rétrospective en photo de ces 10 années le tout agrémenté d’un feu d’artifice, le plus incroyable que j’ai pu voir.

IMG_3188

IMG_3189

En place pour le concert de clôture de ce samedi, avec un concert que j’attendais depuis aussi longtemps que Slipknot, c’est Marilyn Manson. Aujourd’hui encore je reste partagé entre « c’était un super concert » et « c’était vraiment à chier ». La prestation scénique était sympa quoiqu’un peu molle par rapport à ce que j’avais pu voir sur des DVD live de lui (moment de tristesse quand il a tenté de se taillader les mains avec un tesson de bouteille de bière mais sans succès). La prestation vocale était plutôt pas mal également même si je le soupçonne par moments de chanter sur une bande son (notamment pour ses cris). La setlist était cool même si pour un festival il aurait pu jouer moins de chansons de The Pale Emperor (son dernier album) car la promo est finie depuis un moment. Sans faire dans l’énumération précise des morceaux joués, nous avons eu le droit à Deep Six, Mobscene, The Beautiful People, Antichrist Superstar, The Dope Show ou encore Rock Is Dead. La grosse déception vient du rythme du concert car bon, quand tu viens jouer qu’une petite heure, tu t’arranges pour que tes chansons s’enchainent rapidement mais au lieu de ça, il y avait facilement 3/4 minutes de pause entre les chansons sans qu’il se passe rien. Tout ça pour changer de veste, de micro, de décors. Et je peux quasiment certifier que cela a blasé tout le monde.

IMG_3190

IMG_3191

Heureusement que le concert de Scorpions était encore dans nos têtes sur le chemin du retour car celui du révérend MM était déjà loin…

Nous voilà donc déjà rendu au dernier jour de ce Hellfest et en place pour Hollywood Undead sur le Main Stage 1. La fatigue des deux jours passés étant bien présente, nous décidons d’aller du côté de l’Extreme Market et du Hell City Square pour flâner et faire quelques achats (dans la boutique Marshall pour ma part). Puis retour aux concerts en commençant par la Warzone et les Wampas. Je ne suis pas particulièrement fan de leur musique mais c’est bien connu que c’est un groupe à voir sur scène. Ils se défoncent, se font plaisir, font plaisir au public et surtout ils foutent le bordel. Enfin surtout Didier Wampas qui n’a pas pu s’empêcher en fin de concert de traverser la foule en slam pour ensuite escalader le bar, monter sur le toit et y décrocher (avec violence) un squelette enfermé dans une cage pour ensuite faire le con avec.

IMG_3195

IMG_3196

IMG_3197

IMG_3198

IMG_3199

IMG_3200

C’est après leur concert que j’ai appris la mauvaise nouvelle, en effet il était prévu que l’on clôture ce Hellfest 2015 par un des concerts que j’attendais le plus, à savoir NOFX en Warzone. Sauf que suite à l’annulation d’un groupe, ils ont du avancer leur concert pour se retrouver à jouer en même temps que Korn dans la soirée…. Nous y reviendrons plus tard.

IMG_3194

Petite sieste dans l’herbe près du Main Stage 1 pour patienter jusqu’à ma troisième claque du week end. Un des groupes qui m’a le plus accompagné depuis la fin du collège et qui m’a fait me mettre au métal, Limp Bizkit. J’appréhendais de voir les petits mecs de Jacksonville mais j’avais souvent eu des retours un peu négatifs de leurs live. Notre pote Chico qui nous accompagnait les avait vu il y a 2 ans et c’était relou, pas d’interaction, vide sidéral entre les chansons. L’angoisse montait jusqu’à ce que le groupe arrive sur scène et commence à jouer. On a tout de suite sentit qu’ils étaient là pour foutre le bordel et nous faire slammer comme des fous.

Le son est puissant, Fred Durst se donne à fond et surtout, le groupe va jouer essentiellement des morceaux de leur album le plus connu et le plus réussi The Chocolate Starfish and The Hot Dog Flavoured Water. Mis à part les chansons Break Stuff et Re- Arranged tirées de Significant Other leur 2 ème album et quelques covers pendant le concert, de Metallica ou encore un moment de folie avec Killing in the Name de Rage Against The Machine. Tous mes doutes se sont envolés pendant ce concert de fou qui a aussi réussi à me tirer des larmes.

IMG_3205

IMG_3206

Journée encore riche en émotion puisqu’en plus nous fêtions nos 9 ans de couple avec Marine <3

IMG_3193

Nous terminons donc le Hellfest avec le concert de Korn, venu spécialement pour fêter les 20 ans de la sortie de leur premier album éponyme et donc en jouer l’intégralité. Démarrer le concert sur Blind a foutu une putain d’ambiance mais qui est vite retombée pour moi car c’est sans doute l’album que je connaissais le moins. Il aura fallu attendre la fin de l’album Korn pour qu’il jouent 2 titres supplémentaires, pour moi le meilleur moment du concert avec Falling Away From Me et Freak On A Leash. La première chose à laquelle j’ai pensé, c’est me dire que j’avais raté NOFX pour ça… Dernière énorme déception du week end.

IMG_3208

IMG_3209

IMG_3210

Nous prenons un dernier repas sur le festival avant de rentrer chez nous, les jambes lourdes mais la tête remplit de souvenirs et de morceaux raisonnant encore en boucle. Une fois de plus le festival a remplit son contrat, avec une programmation assez folle, une ambiance incomparable, une organisation de dingue et un travail de taré accomplit par les bénévoles. La déprime post Hellfest s’est déjà installée et j’ai déjà terriblement hâte d’être à l’année prochaine.

IMG_3201

IMG_3202

IMG_3203

IMG_3204

IMG_3211

Encore un grand merci au Hellfest et à Roger de m’avoir permis cette année encore de réaliser des rêves d’ados, de faire de belles découvertes, des rencontres et surtout pour les courbatures et l’extinction de voix.

SEE YOU NEXT YEAR MOTHERFUCKERS !!

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Eva 24 juin 2015 at 14 h 35 min

    Oui vivement l’an prochain ! 😉

  • Reply CyberMiette 24 juin 2015 at 15 h 30 min

    Vivement l’an prochain, oui. Je compte bien y aller, non mais ! 🙂
    (Oui parce que, du coup, on n’a pas pu y aller cette année. Comme il n’y avait plus de places j’ai décidé de passer mon permis, du coup j’étais un peu dégoutée quand ils en ont remis… Mais que tout mon argent était passé dans les leçons de conduite… Haha !)
    Vous êtes très mignons ensemble, Marine et toi. Fêter ça au Hellfest, en plus… Le rêve ! 😉
    xx

    • Reply Nunien 24 juin 2015 at 15 h 51 min

      Merci ^^ et oui c’était ouf de le fêter là bas. On espère que tu y seras l’année prochaine et pourquoi pas s’y croiser !

  • Reply Didier 24 juin 2015 at 16 h 29 min

    Pour avoir vu quasiment les mêmes groupes que toi, le même weekend mais dans un autre festival, j’ai quasiment la même analyse… Korn plus que décevant, Motorhead devrait arrêter avant d’être trop ridicule… Slipknot a tout défoncé, Alice cooper fait vraiment un show excellent…

    Par contre je me suis un peu fait chier devant Judas Priest et Scorpions…

  • Reply Seb 27 juin 2015 at 11 h 57 min

    Moi je pleure quand je vois des groupes comme limp bizkit fouler les planches du Hellfest.
    Bref, j’attends plus rien de ce festoch.
    C’est certain que l’aspect du festival est excellente, la deco envoie sévèrement. Mais on le ressent dans le prix. BB parle même d’augmenter une fois de plus le tarif.
    J’ai l’impression qu’on oublie un peu le festivalier qui a fait grandir ce festoch pendant 10 ans pour y faire venir un public un peu plus lambda.
    On oublie également la grosse carotte de korn en 2007 en les faisant revenir plusieurs fois.
    Bref, ce festival devient une pompe à fric et je pense que je n’y mettrai plus les pieds.
    Selon un retour d’un ami, les metalleux présent depuis les premières éditions sont gavés par l’aspect que prend le Hellfest et beaucoup ne compte plus y revenir.
    Je pense faire partie de ces gens là.
    L’année prochaine c’est motocultor histoire de retrouver un festival qui ressemble au hellfest à ses débuts…

    • Reply Nunien 27 juin 2015 at 19 h 20 min

      Je comprends ta position de pur métaleux seb, moi par exemple Motoculture la prog ne m’intéresse pas. Après je trouve que c’est une évolution logique d’un festival, c’est normal d’avoir certains groupes plus mainstream comme LB par exemple. Pour avoir discuté avec des métaleux purs et durs ils me disaient qu’ils comprenaient qu’il y est aussi des groupes de ce genre et qu’il y a quand même largement de quoi faire pour les puristes sur les autres scènes. Un festival ça coute cher et le prix s’en ressens, surtout avec des améliorations au fils des années et des investissements plus importants. Puis on le sait tous, les groupes prennent une blinde pour venir et aujourd’hui si t as pas de gros noms comme ça, personne vient à ton festival. Pour l’année prochaine ils sont en discussion financière avec Metallica mais ça à l’air chaud… Mais je comprends ton ressenti.

    Leave a Reply